Les scieurs allemands réduisent la voilure

Bron:
DeSH/Fordaq
Gelezen:
421
  • text size

Un sondage récent parmi les membres de la fédération allemande des scieurs, le DeSH, a conforté l'idée d'un renversement de tendance depuis juillet 2021 : "Après l'impact de la Covid en 2020 et au début de l'année 2021, nous voici de nouveau devant un renversement de situation, caractérisé par la baisse de la demande de bois résineux. Environ 40% de nos membres s'attendent à une évolution négative de leurs ventes dans les mois qui viennent, et presque autant vont devoir adapter leur production à la situation. Déjà, en juillet, la production s'est réduite sensiblement par rapport aux mois précédents", explique le président de DeSH, Jörn Kimmich.

Ce renversement de tendance fait apparemment suite aux achats importants du négoce et des acteurs de la seconde et troisième transformation, qui ont dépassé souvent la jauge annuelle. Par ailleurs, on remarque un tassement des effets de la Covid, notamment sur le segment des GSB. "Grâce aux investissements importants, en termes de production et de personnel, il a été possible de répondre au surcroît de demande durant le semestre passé. C'est un bon signal pour l'augmentation de l'utilisation du bois en Allemagne dans les prochaines années. Cependant, la tendance actuelle va dans une autre direction", explique Kimmich. Si la situation ne s'améliore pas, l'industrie du bois va devoir chercher le chemin de l'export afin de maintenir ses capacités de production et pour convertir tout le bois attaqué des forêts allemandes. 

 

Aantekening plaatsen
Toon 1 reacties: